Le pouvoir des mots

Présentation de l'oeuvre

Titre : Le pouvoir des mots

Genre : Nouvelle

Auteur : Marine L'Hostis-Miroux

Date de publication : 12 août 2014

Editeur : Edilivre

Langue : Français

Nombre de pages : 16

Lien vers le site de l'éditeur : http://www.edilivre.com/le-pouvoir-des-mots-20b1752e93.html

 

 

Résumé

« N'entends-tu pas cet ange dont le regard te sonde
Qui te met le cœur à l'endroit et la tête à l'envers
Qui d'un silence forge un monde
Et d'un mot façonne un univers ? »

 

Le petit garçon est victime d'un envahisseur. L'un des pires, le plus tenace, le plus effrayant, le plus inquiétant. Bien entendu, ses parents ne comprennent pas. Les grandes personnes ne se rendent jamais compte de l'importance des choses. En attendant, qui va débarrasser le petit garçon de son monstre des placards ?

Commentaire personnel

Cette nouvelle est ma toute première oeuvre éditée, ce qui bien sûr m'a rendu totalement euphorique. Courte même pour une nouvelle, elle se devait d'être percutante rapidement et faire passer son message plutôt par le biais de son personnage principal que de son scénario, qui n'est pas la partie à laquelle je me suis le plus attachée. Ce n'est pas à moi de juger si j'ai réussi mon objectif, aussi je laisse mes lecteurs s'en faire leur propre idée.

Le seul moyen de se procurer cet ouvrage est de passer par le site Edilivre, grâce au lien laissé dans la description. N'hésitez pas à vous y rendre, et à déposer un commentaire sur les deux sites lorsque vous l'aurez lu ! Un extrait est même disponible afin de vous en faire une meilleure idée.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (4)

Bleu
  • 1. Bleu | mardi, 17 Mars 2015
Sympa ce nouveau décor et hyper lisible et... bleu !!!
Molly
  • 2. Molly | mardi, 16 Septembre 2014
Les mots ont un pouvoir : celui de faire rêver, quand ils sont écrits par M. L'Hostis-Miroux, et d'autres encore, comme l'auteur l'exprime à-travers sa nouvelle. Le pouvoir de blesser, le pouvoir de rendre courageux, le pouvoir de créer et celui de détruire.

Deux mondes différents se heurtent dans cette nouvelle portée par un rythme d'écriture enchanteur.

C'est délicieux et bien trop court - comme toutes les choses délicieuses.
lerval
  • 3. lerval | dimanche, 14 Septembre 2014
J'ai beaucoup aimé cette écriture. Et le message délivré est très fort !
Bleu
  • 4. Bleu | dimanche, 14 Septembre 2014
GO !
Essayez, vous verrez, vous ne serez pas déçu(e) : je l'ai avalé d'un coup, presque triste que ce soit déjà la fin...

Ajouter un commentaire